respire ….

 

Selon la définition du dictionnaire, la respiration est la fonction biologique par laquelle notre organisme absorbe l’oxygène et élimine le gaz carbonique.

respireRespirer correspond à absorber et rejeter l’air destiné à entretenir la vie.

Oui c’est sûr si vous cessez de respirer pendant plus de cinq minutes, vous êtes mort. Nous en sommes tous bien convaincus.

Et pour vous, respirer c’est quoi ? heu.. ben.. Ma foi c’est naturel hein ! Banal, facile, évident, normal quoi…

Et puis on n’y pense pas à chaque fois sinon, on ne ferait que ça….

La respiration est la seule fonction vitale du système neurovégétatif sur laquelle l’homme a un contrôle selon sa volonté. Et oui ca peut se faire tout seul, c’est merveilleux ! Et parfois on peut aussi décider de le faire nous-mêmes … impossible d’en dire autant de la digestion pas vrai ??!!

Ce n’est plus à prouver, la qualité de notre respiration conditionne directement la qualité de notre santé physique et mentale. En effet, tout notre équilibre est intrinsèquement lié à la façon dont nous respirons.

Si tant de personnes se sentent toujours fatiguées c’est parce que la plupart des gens sont en manque d’oxygène à cause d’une respiration haute, raccourcie, inefficace.

Dans les moments de stress les symptômes les plus courants sont toujours un poids sur la poitrine, les battements du cœur qui s’affolent mais le plus récurant c’est une difficulté à respirer. Les tensions, les émotions comme la colère ou la peur, les soucis, les angoisses contractent les muscles de notre abdomen et nous empêchent de prendre notre air correctement.

Plus on est stressés, perturbés, moins bien on respire….

Et moins bien on respire, plus on souffre face aux soucis, aux imprévus, au stress.

Alors si notre état émotionnel a un impact sur notre respiration comme nous pouvons hélas le constater, gageons qu’ améliorer notre respiration optimisera la gestion de nos émotions.

Un peu simpliste comme raisonnement  … essayons donc… que risque-t-on ?

Bien respirer, c’est retrouver le mécanisme respiratoire qu’on utilise inconsciemment lorsqu’on dort.

La prochaine fois que vous irez vous coucher, allongez-vous pour prendre conscience du mouvement de votre corps, de votre ventre sous l’effet de la respiration dans la position allongée.

Installez-vous confortablement sur le dos, posez une main sur votre estomac et l’autre sur vos côtes :

Sur l’inspiration, sentez le ventre qui se gonfle doucement et qui fait se soulever la cage thoracique.

L’expiration profonde qui en découle est caractérisée par un relachement de tous les muscles.

Une bonne respiration quotidienne doit être placée dans le ventre. On l’appelle respiration abdominale. Vous en avez entendu parler, je suis sûre.

Cette bonne respiration, dès le début de la vie est instinctive et automatique. Il suffit d’observer respirer un bébé qui dort pour s’en rendre compte.

C’est cette respiration profonde qu’il faut chercher à reproduire dans la position debout pour libérer les tensions physiques, éliminer les blocages, les nœuds émotionnels, calmer le mental, faciliter la concentration… etc etc…

Puis c’est retrouver le rythme. le rythme est synonyme d’harmonie, rythmer son soufle c’est prendre autant de temps pour inspirer que pour expirer. Dans l’idéal, il faudrait même expirer plus longuement que ce que l’on inspire.

En Sophrologie Dynamique nous prenons le temps de travailler la respiration et par l’entrainement, nous parvenons à nous détendre et à harmoniser notre espace intérieur pour plus de quiétude, de sérénité.

Et quand on sait que chaque jour, un adulte inspire environ 8000 litres d’air, à raison de 16 000 respirations par jour de chacune environ 0,5 litre, nous avons d’excellentes raisons de penser qu’il n’est pas prétentieux de croire qu’en en utilisant, ne serait-ce quelques litres, à bon escient, nous pouvons à coups sûrs prétendre en tirer quelques bénéfices dans notre quotidien. (et là vous avez besoin de reprendre votre souffle après une phrase pareille !!)

Ce remède est facile, naturel, écologique, gratuit, à la portée de toutes et tous sans distinction d’âge, de sexe, de religion…

Développons la lutte pour le mieux-vivre avec « la respiration contre-attaque » !!!!….

Pfffff !!!!!!! ………

Cet article a été aussi publié sur : http://sophrologie-magazine.com/un-nouveau-souffle/