Vous êtes ici Accueil » Blog » Sophrologie Hypnose Cagnes sur Mer » Nos émotions

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Une émotion est un message offert au corps et à l’esprit par une situation extérieure vécue. Ce message nous renseigne précisément sur la façon dont nous vivons l’expérience et surtout, met à jour nos besoins.
En d’autres termes, nos émotions sont le moyen que nous avons de comprendre ce que nous vivons et qui nous sommes.

Alors bien sûr, tous autant que nous sommes, nous vivons constamment en compagnie de nos émotions.
Elles nous accompagnent toujours, nous guident souvent, nous paralysent parfois.
Beaucoup d’entre nous ont encore l’impression qu’elles les gouvernent, les manipulent ou les conditionnent.
Certains encore pensent qu’ils sont seulement l’expression de leurs émotions.

« Je suis triste et je pleure souvent depuis le décès de ma mère », me raconte Christine.

Evidemment, c’est un peu tout ça.
L’expression de nos émotions fait partie de nos comportements : je pleure parfois lorsque je suis triste.
Mais nous sommes bien plus que cela.
En effet, nous pourrions nous contenter de vibrer d’émotions en émotions, de peur en tristesse, de joie en colère… Et c’est encore souvent ce que nous faisons.
En plus de nous raconter ce que nous vivons et ce que nous sentons dans notre corps, elles ont une autre utilité.
Et pas des moindres.
Elles nous racontent et expriment nos besoins.

le rôle de l’émotion : définir nos besoins

Quand on apprend à écouter, on comprend. On comprend le sens, l’utilité.
Par exemple être triste est souvent inévitable quand un malheur nous touche. Cette émotion peut se traduire par des larmes.
C’est notre réponse comportementale à l’événement.
Cette émotion complexe et parfois déstabilisante qu’est la tristesse traduit notre vécu.
Mais elle fait plus que ça. Elle nous guide pour nous permettre de trouver les moyens de la faire disparaître.
C’est le besoin qu’elles font naître en nous qui nous guide vers le mieux être. Du coup il est intéressant pour notre équilibre émotionnel de deviner, de comprendre et d’appliquer ce besoin qu’elle suggère.
Bien sur pour cela il faut comprendre le message qu’elle véhicule et comment elle le fait pour chacun de nous.
Ma tristesse m’informe que j’ai besoin d’être consolée, de partager ce que je ressens, de me sentir accompagnée et comprise. Ma peur me propose de faire preuve de davantage de prudence ou encore de courage, ou peut être d’aller trouver ceux qui pourront m’aider que sais-je.
Autant de besoins à vivre que d’Humain sur terre.

L’émotion : notre clé

Oui les émotions sont nos amies. Nos clés. Et rien ne nous oblige à rester coincé en elles. Au contraire, nous avons tout à gagner à les comprendre. A découvrir leur alphabet et le sens de leur présence.

Rien ne m’oblige à vivre mon émotion seulement en tant que message de souffrance.
Si je grandis en la comprenant, je dirige ma vie en trouvant les solutions que me suggère sa présence reconnue : voir un ami, un parent, laisser couler mes larmes ou ma colère, faire un câlin, une balade en foret … ce qui est bon pour moi.

A tous les parents que vous êtes ou que vous serez, prenez le temps d’apprendre. D’abord pour vous. Et ensuite pour le permettre à vos enfants. Pour un monde différent.

Comment comprendre nos émotions ?

Prenons le temps d’accueillir les émotions dans notre corps. De les remarquer. Quand et comment naissent-elles ? dans notre ventre ? dans notre poitrine ? Juste observer comment nous fonctionnons le temps nécessaire pour comprendre.

Est-ce que la surprise me fait rire ? ou déclenche t-elle ma colère ? et peu importe pourquoi ça se passe comme ça dans mon corps, dans ma tête. Pourquoi est un autre débat.

S’attarder sur le comment. Quand la colère arrive, de quoi s’accompagne t-elle ? d’un poids sur le ventre ? de mes poings serrés ? de larmes que je cache ?
Nous sommes tous différents et nous avons tous en nous un dictionnaire dédié à notre langage émotionnel. Il est temps de le parcourir. D’aller à sa rencontre et de l’utiliser pour un quotidien plus confortable.

Se servir de l’émotion comme d’un messager. L’idée n’étant pas de se mettre en couple avec, juste d’accueillir son message, son intention. Accuser réception. En comprenant son message nous sommes capables de mettre en place dans notre vie des actions qui vont venir les apaiser. Et pas les entretenir.

Émotions positives ou négatives

On a couramment l’habitude de parler d’émotions positives ou négatives. Couramment on a tendance même à les opposer.
Pourtant aucune émotion n’est négative. Elles peuvent être désagréables je vous l’accorde. Inconfortables parfois oui.
Mais par négatives, désagréables ou inconfortables, on risque d’en conclure qu’il est préférable d’éviter ces émotions, adeptes que nous sommes des plaisirs immédiats.
Hors aucune émotion n’est à éviter car elles sont toutes toujours très utiles. toujours.

Quelques soient les origines et la société dans laquelle nous naissons, nous vivons tous avec nos émotions. Elles sont toutes indispensables. Pour s’en convaincre il suffit de remarquer les pathologies complexes et dangereuses que nous connaissons chez des personnes qui en sont plus ou moins dépourvues comme les psychopathes.

Pour ceux qui ont la chance d’en avoir, il est indispensable d’en décrypter le sens. Une émotion s’accueille, se vit, se comprend. Et vous remarquerez qu’elle pourra s’atténuer sitôt comprise.

Le rôle de la pensée

Bien sur que leur vibration dans notre corps s’atténue. Plus ou moins vite certes, à cause de nos pensées.
Parce que ce sont nos pensées qui prennent le relais et qui entretiennent la présence de nos émotions.
Quand nous n’avons pas compris le message, nous le répétons et le faisons tourner en boucle dans nos réflexions. Nous relisons constamment ces émotions qui nous submergent avec nos pensées.
Et toutes ces inconnues dont nous ne parlons pas la langue nous squattent le jour, la nuit, nous spolient notre sommeil, minent notre joie profonde parfois.
Trop souvent.

La sophrologie et les émotions

A mon avis, la sophrologie est la meilleure des techniques pour appréhender, découvrir et reconnaître les émotions qui contribuent à notre fonctionnement.

Elle offre une lecture simple et accessible à tous de qui nous sommes. Sans produit chimique, sans risque d’abus, sans contre-indication, elle est le professeur capable de vous enseigner votre propre guide d’utilisation.

Alors colère, peur ou encore tristesse, quelque soit l’émotion qui vous domine et vous dirige, il est possible aujourd’hui de la comprendre et de donner du sens à sa présence en vous avec la sophrologie. Je vous accompagne.

CONTACT

À propos de l'auteur

Haut
%d blogueurs aiment cette page :