Que dire à son sophrologue ?

 

Que dire à son sophrologue ?

 

Peut être vous posez-vous quelques questions, alors il est bon de clarifier les attentes et les obligations pré-supposées. Envisager ensemble ce qu’on peut dire à son sophrologue quand on décide de consulter.

   Je peux raconter ma vie : oui   

Un suivi en sophrologie n’implique pas nécessairement de raconter sa vie. Cela ne nécessite pas forcément d’entrer dans les détails des expériences passées ou récentes.Vous n’êtes pas obligé de vous dévoiler si ce n’est pas votre souhait pour pouvoir vivre tous les bénéfices de la pratique de la sophrologie. Mais vous pouvez le faire…

   Je peux dire les raisons de ma souffrance : oui   

Les raisons de vos souffrances peuvent rester uniquement les vôtres,  si c’est votre choix. Sans entamer jamais les bienfaits de la sophrologie sur lesquels vous pouvez compter grâce à la pratique. Mais vous pouvez le faire…

   Je peux parler de mes défauts : oui   

Pour tous ceux qui veulent garder leur vie intime au secret, par pudeur ou par choix, sachez qu’on peut pratiquer la sophrologie, en tirer plein de bénéfices, sans pour autant entrer dans les détails dont on aurait pas envie de parler. Mais vous pouvez le faire…

   Je peux parler de mes relations : oui   

Le sophrologue n’a pas besoin de connaître tout ce qui fait votre intimité, vos préférences, vos histoires familiales, amicales ou amoureuses pour vous aider et vous guider dans l‘apprentissage de la sophrologie. Mais vous pouvez le faire…

   Je peux expliquer ce qui me gène dans mon quotidien : oui   

Le sophrologue va vous guider pour vous permettre de lâcher prise si vous êtes trop dans la volonté de contrôle des événements et des pensées par exemple. Il va vous accompagner dans les techniques et les exercices permettant de gérer votre stress, vos douleurs, vos angoisses ou encore un état de déprime. Et vous pouvez le faire…

   Je peux dire mes espoirs : oui   

Ensemble nous allons travailler pour mettre à jour les espoirs, les ambitions, les souhaits que vous avez pour votre vie future. Et vous pouvez le faire…

 

La relation particulière nommée “alliance” entre le sophrologue et la personne est basée sur la recherche des ressources de l’élève. Elles sont mises à jour au fur et à mesure de l’entraînement sophrologique. Cette alliance prend tout son sens dans l’authenticité de l’échange. Et ces échanges qui privilégient le regard sur le positif sont libres, sans aucun jugement. Le secret partagé facilite l’accès à cette authenticité indispensable.

Nos expériences passées sont limitantes pour dire qui nous sommes. Et quelquefois nous nous révélons bien plus dans la manière dont nous les racontons. Et surtout dans le choix de le faire ou pas.

La pratique de la sophrologie nous permet un enrichissement profond qui nous fait grandir. Et prendre conscience que nous ne sommes pas limités à ce que nous avons vécu. En fait nous ne sommes pas limités du tout, comme nous pouvons le croire parfois.

Avancer pas à pas avec vous, avec les techniques les plus appropriés à vos difficultés, vos envies, vos besoins. En adaptant toujours les propositions d’entraînement à votre cas particulier, selon vos possibilités, vos désirs, vos contraintes. C’est ce à quoi va s’attacher votre sophrologue que vous lui souhaitiez ou non lui confier tout ce qui vous plaira…

Et le changement, le mieux, le meilleur est à venir.