la sophrologie ? la puissance de l’agent médecine.

changement, guérison, hypnose, limites, naturel, relaxation, respiration, soin, Sophrologie Hypnose Cagnes sur MerPas de commentaire

Vous êtes ici Accueil » Blog » Sophrologie Hypnose Cagnes sur Mer » la sophrologie ? la puissance de l’agent médecine.

 

Sophrologie vs Médecine

Trop souvent encore, la presse ou la télévision oppose la sophrologie à la médecine.
Sophrologie vs Médecine. Comme si l’un pouvait concurrencer l’autre.
Confronte t-on la nourriture et l’eau ?
Ce ne sont en aucun cas des outils à opposer ni même à comparer. Comprenez bien.
Jamais, depuis la naissance de la sophrologie cette technique n’a prétendu remplacer un diagnostic, un examen, ni un traitement de médecine classique.
Seulement multiplier les résultats. Être la puissance de l’agent médecine.

         lA SOPHROLOGIE L'AGENT PUISSANCE DE LA MEDECINE

La sophrologie utilise la respiration, la relaxation et la visualisation pour mener à bien ses postulats : étudier la conscience, comprendre et gérer nos émotions. Parce que nos émotions et leurs farandoles de sensations ont un impact incontestable sur la qualité de notre quotidien et notamment sur notre état de santé.

 

Les croyances

Encore trop souvent la pensée générale estime que l’utilité, l’impact et la responsabilité du système émotionnel dans le parcours de soin est dérisoire.
D’une part au niveau de l’efficacité sur le symptôme : une jambe cassée n’est pas moins cassée si l’on pratique la sophrologie. Certes.
D’autre part, nous portons sur les vécus intimes comme les émotions et les pensées un regard avec lequel nous, occidentaux ne trouvons pas de lien avec la maladie.

 

La réalité

Alors les sophrologues, ces » instituteurs des émotions », se battent pour partager leurs méthodes avec ceux qui en ont besoin. Afin de compléter et donner de la puissance aux nombreuses vertus de la médecine allopathique.

Oui je dis bien se battre. Quel sophrologue ne s’est pas fait rire au nez entre les 2 portes d’un cabinet de médecine classique au seul mot évoqué de « sophrologie ». Quel client – que je ne peux pas appeler patient – n’ a pas douté de mes méthodes parce que je ne prescris pas de médicament ?
Pour certains, nous n’existons pas dans le système de soin, nous n’avons pas de place. Une autre manière de dire que les émotions n’ont rien à faire avec la santé.

Mais heureusement tout ceci change de plus en plus et nous sommes de plus en plus positionnés en relais de certaines pathologies par les médecins généralistes et même les spécialistes. Et partout l’intérêt grandissant pour les bienfaits avérés de la sophrologie se partage, s’échange. Nous sommes tous doués de bon sens.

Améliorer

Et oui, je dis bien compléter. Améliorer. Je dis bien donner de la puissance. Permettre d’améliorer,  en aucun cas se substituer.
Et je me dois de le préciser puisqu’il semble encore trop souvent, que les croyances erronées qui circulent, laissent à penser que les médecines douces prétendent détenir en exclusivité la possibilité de soigner. Ce qui est faux bien sûr.

Nous sommes des êtres complexes, ultra perfectionnés, illimités dans le désir. Curieux que nous sommes nous avons cherché à comprendre comment notre corps  fonctionnait. Oups !.. il s’avère que c’est nettement plus compliqué qu’on le supposait et qu’on en découvre quant à ses ressources et ses possibles, un peu tous les jours. Evidemment il n’y a pas de raison pour que cela ne continue pas.. Dans le monde quelqu’un apprend quelque chose de nouveau tous les  jours, toutes les secondes. Fatalement, il n’est pas ridicule alors de penser que chaque pas, chaque découverte, nous propulse inévitablement vers une autre inconnue qui finira par l’être un peu moins. puis par devenir un peu plus courante, pour enfin faire partie du quotidien. Et encore …

Alors l’essor des médecines douces, parallèles telle que la sophrologie ou l’hypnose etc.. s’explique peut être ainsi.
Par le besoin qu’à l’homme de multiplier les moyens d’aller mieux.

Chaque découverte améliore la prise en charge du patient.

Définition améliorer sophrologgie

Et c’est juste l’espoir des praticiens en sophrologie.

Je ne peux pas faire ce que les médecins allopathes font.
Je fais autre chose de complémentaire. de supplémentaire. d’additionnel.
Si certains s’occupent de la carcasse de l’avion, moi je guide l’entretien du moteur de cet avion.
Complémentaire ? indissociable même.

 

Allié, pas ennemi.

A force d’opposer nos outils on force, on oblige le patient à choisir.
Et qui choisit ce qui est plus important pour le patient de sa santé physique ou de sa santé émotionnelle ?
Le choix revient au patient bien sur et c’est en tous les cas ce que nous croyons tous.
Mais en ne remboursant pas la pratique des médecines de l’éducation émotionnelle, on se doute bien du choix le plus évident auquel le patient se trouve confronté. Et c’est toujours dommage de se rendre compte qu’il va falloir choisir.
Parce que bien sur le nerf de la guerre comme on l’appelle, c’est l’argent.

Alors sachant que si vous venez me voir c’est que les autres systèmes ne vous conviennent pas, en tous cas pour la problématique qui vous concerne maintenant. Sachant qu’une grande majorité d’individus s’accorde à dire toute l’efficacité qu’ont ces outils et leur pratique, que beaucoup de témoignages confirment le mieux être, la liberté, le sens à la vie que cela leur a apporté, à combien évaluez vous le prix de mon travail ? et croyez vous que nous sommes tous capables de le faire ?

Ma séance de sophrologie est facturée 60 € à mes élèves. Je passe personnellement entre 1h30 et 2H avec mon client et j’ai besoin d’environ 30 minutes en moyenne pour préparer ma séance. Je donne sur cette somme 25% de charges et une CFE annuelle. Je paye un loyer pour mon cabinet. Une assurance responsabilité professionnelle, un service de médiation, je finance de la publicité pour me faire connaître.
Comme une grande majorité de mes consœurs et confrères et même si venir me voir vous coûte cher, je ne peux pas vivre pas uniquement de ce travail, de cette passion que j’ai moi-même financée en totalité pour environ 10000 € en 10 ans. Et ce n’est jamais fini.
Il semble que nous vivions dans un monde où l’aide apportée à l’autre ne justifie pas qu’on mange.
Je ne me plains pas, ceci est juste un constat qui se veut transparent. Je suis passionnée et si je n’ai même aidé qu’une seule personne, j’ai donné du sens à ma vie. Pour moi c’est aussi très important.

 

Construire la santé de demain

J’entends toutefois combien il est difficile aujourd’hui de faire le tri dans tout ce qui est proposé. je sais bien sur qu’il y a des escrocs, des profiteurs, et d’autres encore qui utilisent la crédulité, la fragilité des individus qui viennent les consulter.

J’espère qu’il y aura de moins en moins de ces sordides personnages.
Mais il y en a toujours eu, et dans tous les domaines. Qui ne s’est pas fait soigné les dents par exemple, en dépensant des fortunes, par des pseudos dentistes sans diplôme et pourtant installés avec pignon sur rue ? Et qui un matin ont étrangement et totalement disparus ?

Jusqu’ici la société tarde à réglementer. Mais il est possible pour chacun aujourd’hui de faire sa propre opinion, sa propre enquête. Nous sommes tous capables de bon sens.

Personnellement je souhaite être la plus transparente possible au travers des informations que je propose ici sur mon site. Je passe beaucoup du temps au téléphone à répondre à toutes sortes de questions. C’est à ce prix que j’espère vous pourrez me faire confiance.

Aujourd’hui en France et partout, le monde change. Les gens veulent autre chose. Sans vraiment savoir quoi. Sans savoir vraiment comment l’obtenir.
J’aime à penser que mon métier et tous ceux qui l’exercent contribuent à rendre d’autres choix possibles pour tous. Et que ces façons de faire se révéleront de plus en plus efficaces et surprenantes.
Nous sommes des êtres fait de tant de choses encore inconnues. Nous sommes tous munis de millions de serrures qui protègent nos espaces intimes. Tous à notre rythme nous apprenons à trouver les clefs qui ouvrent nos portes intérieures, à la recherche de réponses.

Notre corps est un des moyens qu’a trouvé la vie pour nous permettre d’ouvrir ces portes. Le souci : on ne sait pas encore bien en comprendre le langage, les mots, les phrases. Le sens des messages que notre corps nous envoie par le biais des émotions est encore à découvrir pour beaucoup.
Cette méthode uniquement naturelle, sans support chimique, accessible à tous enseigne à chacun l’information, le sens des messages reçus.

Parce que cet apprentissage n’était enseigné par personne jusqu’ici et qu’on a tous besoin de le faire pour grandir, et ainsi mieux se soigner et mieux vivre.

Pour « ÊTRE » mieux avec les autres, avec soi-même, avec plus de justice et d’égalité pour tous, pour préserver la nature et notre terre de nos caprices de privilégiés en prenant conscience.

Rien ne nous oppose. Rien n’oppose la sophrologie à la médecine.
Qui peut bien profiter du discrédit récurrent de la sophrologie ?
Quand on prend soin d’un enfant peut-on opposer celui qui le nourrit à celui qui le lange ?

À propos de l'auteur

Haut
%d blogueurs aiment cette page :